Bluegrass

Un groupe de Bluegrass en action : une guitare, deux banjos et deux mandolines.

East Tennessee Blues, interprété en public par Bill Monroe (mandoline) et Doc Watson (guitare).

Le Bluegrass est un style musical d'origine américaine qui constitue une branche de la musique country. Son fondateur, Bill Monroe, originaire de la ville de Rosine (dans la région du Bluegrass, au Kentucky), entreprend dès les années 1940 de codifier et d'adapter aux publics modernes l'old-time music qui puise sa source dans les massifs montagneux des Appalaches, musique qui est elle-même à la croisée de diverses traditions, américaine (blues) et européenne (anglo-irlandaise).

Le terme bluegrass provient du nom du groupe musical dirigé par Bill Monroe : The Blue Grass Boys, dont le nom est lui-même inspiré du surnom de l'État du Kentucky (the Bluegrass State).

Le bluegrass est très rythmé, souvent chanté en favorisant des harmonies vocales à trois voire quatre voix. Les morceaux font se succéder des parties chantées qui alternent avec des solos instrumentaux appelés breaks. Bien que certains morceaux s'approchent de l'esprit de la ballade, la plupart ont un tempo très élevé qui pousse les musiciens à développer une grande virtuosité technique.

Contrairement à la tendance générale de la musique country, le bluegrass privilégie une instrumentation acoustique à cordes : le banjo à cinq cordes, le violon (fiddle) et la guitare sont des instruments très caractéristiques, ainsi que la contrebasse qui joue sur les temps, et la mandoline qui joue rythmiquement sur les contre-temps, en alternance avec des passages mélodiques en solo. Le dobro est occasionnellement ajouté à cette instrumentation, et plus rarement l'harmonica1.

Certains morceaux emblématiques sont fréquemment repris ou réinterprétés, tels les célèbres Orange Blossom Special (où le violon est censé imiter le bruit d'un train lancé à toute vapeur), Foggy Mountain Breakdown (bande originale du film Bonnie et Clyde), ou encore Dueling Banjos, standard des années 1950 intégré à la bande-son du film Délivrance.

Différentes écoles ou tendances se sont construites au fil du temps : bluegrass « classique » (Earl Scruggs), « mélodique » (Bill Keith), « single string » (Don Reno), tandis que des tentatives plus modernes (bluegrass « progressif », newgrass) sont le fait de musiciens comme David Grisman ou Tony Rice.

Historique :

C'est en 1938 que Bill Monroe forme son groupe les Blue Grass Boys, véritable pépinière de grands instrumentistes tels que Lester Flatt et Earl Scruggs. Il réussit à imposer avec difficulté ce style musical, en marge des grands courants de la musique country de l'époque ; Honky tonk (ballades pessimistes, sur fond d'atmosphère de bar enfumé), et Western Swing (adaptation régionale, principalement texane des big bands de jazz, à la mode durant ces années-là).

Depuis l'an 2000 et le succès du film O'Brother, un des rares films hollywoodiens avec une bande-son en partie Old Time et bluegrass, on constate aux États-Unis un regain d'intérêt pour cette musique, en même temps qu'il a relancé la carrière musicale de l'un des interprètes, très âgé, de cette bande-son : Ralph Stanley. Dans les films Retour à Cold Mountain (2003) et Alabama Monroe (2013), la présence de ce style sur la bande originale est prépondérante.

© 2019 westcountrydancers-hennebont.com crée par AgProd admistrateurs  Jean Louis Court & Aurore Guennou

mentions légales google-site-verification: google8c3c7f282b67286f.html