LE WESTERN SWING :

Le western swing est un mélange de thèmes romantiques sur des temps lents et des paroles absurdes sur les temps rapides.

C'est dans les années 1930 qu'est né le" Western Swing" au Texas. Un État alors relativement peu peuplé. Mais le pétrole change tout cela et attire de nombreuses personnes dans ces lieux semi désertiques, alors ouverts à toutes sortes de musiques, mais surtout influencés par le jazz de la Nouvelle-Orléans et la musique mexicaine. 
Il y avait bien le chant Cowboy la tradition anglo irlandaise, mais ils ne s'imposaient pas vraiment. Le Texas, de par son exploitation pétrolière, se peuple rapidement jusqu'à la fin des années 1920. Les nouveaux habitants apportent avec eux la tradition de 'leur région, notamment celle des orchestres à cordes des Appalaches, mais aussi les réunions communautaires du samedi soir. Les Texans ont du mal à accepter la morale des gens venus des Appalaches, ainsi que les danses où l'on ne se touche pas vraiment. Ces réunions du samedi soir connaissent un très grand succès, de sorte que les salles devenues trop petites, s'agrandissent au point tel que l'on n'entend bientôt quasiment plus les orchestres jouer. Les orchestres eux aussi s'agrandissent rapidement, y ajoutant des cuivres comme à la Nouvelle-Orléans, une section rythmique basse, batterie, et ensuite des instruments électriques empruntés au blues et au jazz. La musique texane des années 1930 sert surtout à distraire et à faire danser, souvent sur des paroles absurdes et des jeux de mots douteux. Cette musique dégage par-dessus tout un swing irrésistible, d'où le nom qu'on lui a progressivement attribué. De nombreux artistes de "Western Swing" ont également joué dans des westerns cinématographiques.

 Cependant le " Western Swing" a ouvert la voie à tous les autres genres de la Musique Country, dans laquelle on a introduit l'improvisation instrumentale. Il existe deux phénomènes musicaux particuliers qu'il ne faut pas négliger. 11 s'agit tout d'abord de la musique cajun, qui se caractérise par une prédominance du folklore français imbibé de blues noir et de violon Appalachien. A côté du traditionnel violon, l'instrument privilégié de la musique cajun, il y a l'accordéon apporté par les allemands au cours du XIXième siècle. La musique cajun va incorporer à ses composantes .d'autres éléments comme le "Western Swing" et le Rythm and blues noir des années 40. Le second phénomène qui est très particulier est celui de "Woody Guthrie ". Compositeur de textes très 'littéraires' chaleureux et généreux, il s'exprime dans la plus pure tradition country. Son style de guitare est inspiré de "Maybelle Carter" de la " Famille Carter ". Très fidèle à sa personnalité, "Woody Guthrie ", restera en marge de ce courant. L'un des pères fondateurs de ce style n'est nul autre que le célèbre violoniste" Bob Wills ", grand ami du père de" Lee Roy Parnell ". Il Y eu aussi " Milton Brown, Bill Boyd, Spade Cooley".


 Cette musique va être considérée comme la musique naturelle de l'Ouest américain par le public des années 40.

Le western swing par sa vitalité et son immense popularité s'est imposé peu à peu dans la Country Music.


Cette musique a pour père fondateur Bob Wills (violoniste).  

 

 


                 

 

                       Bob Wills a ajouté le swing, l'improvisation, les guitares électriques....On     reconnaîtra son œuvre en l'élisant au Country Music Hall Of Fame en 1968.

© 2019 westcountrydancers-hennebont.com crée par AgProd admistrateurs  Jean Louis Court & Aurore Guennou

mentions légales google-site-verification: google8c3c7f282b67286f.html